Al Sahra de The Different Company, destination olfactive #3

Nous reprenons aujourd’hui notre périple olfactif et laissons Tombouctou derrière nous. Nous profitons de la nuit tombée et de sa froideur pour nous immiscer sur les crêtes des premières dunes du Sahara.

C’est Al Sahra de The Different Company qui nous transporte dans cette nouvelle destination olfactive.

Une toute autre forme de vie se dévoile durant la nuit dans le désert du Sahara, la nature semble revivre en toute quiétude. Nous aurions pu nous imaginer un oriental puissant et opulent, au contraire Al Sahra nous livre un récit doux, calme, apaisant.

La vive lueur de la pleine lune semble comme parer le sable de reflets argentés, comme un  miroir reflétant le ciel et sa myriade d’étoiles. C’est par un accord minéral que Al Sahra de The Different Company nous façonne ce spectacle. Une note iodée s’empare de ce minéral, nous rappelant que ce désert fut jadis une mer luxuriante.

Puis l’odeur grise et minérale de la pierre se désagrège en une poussière de sable dorée et satinée. C’est un accord de vent du désert qui prend le relais.

Ce sirocco n’omet pas de nous faire parvenir les effluves épicées de caravanes d’épices, bivouaquant non loin d’ici. C’est avec la cannelle de Madagascar qu’ Al Sahra nous l’indique.

Ensuite, un coeur floral de Lys des sables et de violette nous montre avec fragilité les quelques fleurs qui ornent de rares taillis, attendant impatiemment cette pluie tant attendue.

Notre voyage se termine sous un souffle d’encens renforcé par le labdanum et de patchouli arrondi par le santal. Ceux-ci signent définitivement ensemble la facette orientale et boisée de Al Sahra de The Different Company.